Augmentation des fesses par implants

L'augmentation fessière par implants glutéaux ou prothèses de fesses fait partie des interventions connaissant un récent engouement en Europe et notamment dans le sud de la France et à Marseille. Elle est depuis longtemps pratiquée en Amérique du Sud et notamment au Brésil où le galbe des fesses est un élément essentiel du culte de la beauté.

Cette chirurgie s'adresse aux patientes dont les fesses manque de galbe soit par minceur (hypoplasie fessière) soit en raison d'un amaigrissement important (ptose fessière).

Le principe est d'augmenter le galbe de la fesse par l'usage d'un implant aux dimensions variables. Les fesses seront retendues, rebondies et remontées. Aucune gène fonctionnelle n'est engendrée par l'implant qui est bien toléré.

Augmentation fessière par implants glutéaux (prothèses de fesse)

L'implant glutéal ou prothèse fessière est un dispositif médical positionné dans le corps charnu de la fesse.
Sa forme et son volume vont permettre d'augmenter le galbe des fesses.
L'implant glutéal est composé d'un gel de silicone et d'une enveloppe. Le gel de silicone utilisé est à usage médical exclusif et répond à des normes précises et rigoureuses de production (marquage CE, autorisation de l'AFFSAPS).  
Plusieurs degrés de cohésivité du gel (souplesse) existe et le choix dépend de l'indication et du résultat que l'on souhaite obtenir. Le caractère cohésif du gel permet de réduire le risque de diffusion en cas de rupture de l'enveloppe. L'enveloppe de l'implant est un élastomère de silicone dont le revêtement peut être lisse ou texturé. La résistance aux contraintes physiques de l'implant fait l'objet de tests industriels poussés permettant de rendre négligeable le taux de rupture spontanée.

Cependant, les implants en gel de silicone subissent une usure physiologique nécessitant leur remplacement entre la 10° et la 15° année après l'implantation généralement. Attention :il n'existe pas à ce jour d'implant mammaire que l'on peut conserver toute une vie.

Deux formes d'implants existent: ronde ou anatomique. 

Les implants ronds sont symétriques en forme de disque convexe dont la face antérieure est en verre de montre. Il est possible de choisir leur largeur (base de l'implant) et leur épaisseur (projection de l'implant). Le choix se fait en fonction de la morphologie de la patiente et des fesses et du galbe désiré.

Les implants anatomiques sont profilés en forme de goutte. Il est possible de choisir leur largeur, leur hauteur et leur épaisseur. Ils sont indiqués en cas de forme particulière des fesses notamment en cas de ptose.

Pour en savoir plus sur les implants fessiers: www.sebbin.com

Position de la cicatrice:

Une seule cicatrice qui se place dans le sillon inter fessier au dessus de l'anus afin d'être la plus discrète possible (5 cm).

En cas de ptose fessière (chutes des fesses, affaissement des fessess), un lifting des fesses pourra être associé et nécessitera l'utilisation de cicatrices différentes:

  • en aile de mouette au dessus du sillon inter-fessier pouvant être en prolongemment d'une cicatrice d'abdominoplastie en cas de Body-lift.
  • curviligne sous fessière (en cas de bourrelet sous fessier)

Position de l'implant:

Intra musculaire: pour un résultat naturel et durable, l'implant est positionné dans le corps charnu du muscle grand fessier, le rendant impalpable et invisible.

Risques et Complications

L'augmentation fessière malgré son caractère esthétique n'en demeure pas moins une véritable intervention chirurgicale avec ses risques et ses complications. La Société française de chirurgie plastique reconstructrice et esthétique (SOFCPRE) détaille ces derniers dans une fiche d'information téléchargeable sur le site. Ces informations seront discutées et la fiche sera remise à la patiente lors de la 1ère consultation.

Le Dr LAVIE mettra en oeuvre toute ses compétences, son expérience et sa disponibilté lors de la survenue d'une complication post-opératoire. La gestion d'une complication post-opératoire ne fera pas l'objet d'honoraires de la part du Dr LAVIE mais peut engendrer des frais de clinique supplémentaires.